· 

Restaurant Auguste by Gael Orieux

Cuisiner la terre

by Gael Orieux

 

Après le succès de Cuisiner la mer, le chef étoilé Gaël Orieux
vous propose une nouvelle bible cette fois-ci consacrée aux fruits et aux légumes.


Le livre permettra aux amateurs des produits de la terre d'identifier plus de 100 fruits, légumes et aromates, de les préparer et de les cuisiner au plus juste. 80 recettes mettent à l’honneur le végétal, sans pour autant exclure la viande : artichaut poivrade passion et cacahuète, cardons béchamel croustillante, racine de persil café noisette, chou de Pontoise et paupiette 100% végétal, radis et poire de terre aigre-doux et coriandre, navet thé matcha, entre autres.


Cuisiner la terre suit le fil des saisons. Tous les ingrédients
d’une recette sont disponibles au même moment sur l’étal
du marché. Le chef s’est laissé guider par ce que chaque période de l’année mettait à sa disposition. Les plats qui en découlent sont composés en accord avec la nature, ce qui les rend à la fois beaux, goûteux et sains. Car ce qui pousse ensemble est certainement fait pour être cuisiné ensemble.

 

RESTAURANT AUGUSTE

GAEL ORIEUX

 

Gaël Orieux pratique une cuisine estampillée « marine ». Ses origines bretonnes lui ont permis de côtoyer très tôt le bord de mer puis les fonds marins. En 2005 il s'installe, c’est tout naturellement qu'il confectionne sa carte où se côtoient les trésors des mers et les beaux produits de la terre.

 

Son parcours remarquable qui le mène du Toit de Passy au Meurice version Alléno en passant par Paul Bocuse, Lucas-Carton, Taillevent et le George V. Entre chefs classiques et modernes comme le lui avait suggéré son maître d'apprentissage, Yann Jacquot du Toit de Passy.

 

Il s'installe dans le quartier des ministères sous l'enseigne d'Auguste en hommage à Escoffier.

 

Comme tout chef, Gaël Orieux impose son style, entre tradition et modernisme sans jamais se départir de ses convictions profondes notamment le respect de la nature et la rencontre entre la terre et la mer. Les créations de Gaël sont sans cesse renouvelées.

Certaines recettes présentes depuis le début, comme les huitres aux poires et raifort. Le foie gras poché dans un consommé de crevettes parfumé à la citronnelle et au galanga. Ou encore la poitrine de porc aux coques et truffes.

 

 Une cuisine responsable, Gaël Orieux proscrit les arômes synthétiques et tente de sensibiliser ses convives à une consommation « éco-responsable ».

Pêche durable en mettant en avant sur sa carte des espèces moins nobles comme le tacaud, le chinchard ou le maigre sans pour autant abandonner les

poissons dits « nobles » comme le bar, le Saint-Pierre ou la sole, mais qu'il ne propose qu’en fonction de la saison ou de l’abondance.

 

Gäel Orieux travaille en collaboration avec le chocolatier Chapon avec des plats agrémentés de fèves de cacao.

 

Le nouvelle espace créé par Emilie Pineau Valencienne et Eric Douetté, est un univers "Happy chic" totalement en phase avec la cuisine de Gaël Orieux.

 

Une véritable expérience luxueuse décomplexée, ou l'essentiel est sublimée, propice à l'émerveillement et la détente. 

 

Restaurant ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30
54, Rue de Bourgogne
75007 Paris
01 45 51 61 09

 

www.restaurantauguste.fr/