· 

Bourgogne-Franche-Comté

 

Bourgogne-Franche-Comté

 

La Bourgogne-Franche-Comté est un vaste territoire agricole et forestier.

L’agriculture occupe plus de la moitié des espaces et la forêt plus du tiers. De quoi offrir une diversité de territoires aux filières qui contribuent à sa renommée nationale et internationale : élevages bovins laitiers ou

pour la production de viande, viticulture, grandes cultures, filières laitières, porcine, équine, volaille ou encore apicoles.

 

 

L’agriculture régionale pèse 5,3 milliards d’euros dont 3,3 milliards de productions végétales et 2 milliards d’euros de productions animales.

 

 

La BFC représente 7,6 % du PIB agricole national et repose sur quatre grandes productions :

  • la vigne qui s’étend sur 34 000 hectares à 99 % en Appellation d’Origine Protégée (AOP) dans le Jura et les départements de l’ex-région Bourgogne ;
  • le lait, est essentiellement valorisé dans la production de fromages (comme le Comté : 1er fromage AOP de France) dont un volume important provient du Massif du Jura ;
  • la viande bovine (bovins de race Charolaise) réalise un chiffre d’affaires de 850 millions
  • les grandes cultures (blé, orge, maïs) quant à elles réalisent un milliard de chiffre d’affaires

La Bourgogne-Franche-Comté en chiffres

 

 

Le vignoble de Bourgogne-Franche-Comté est le berceau de 105 AOC, soit 30 % des AOC attribuées aux vins français

 

Plus d’une soixantaine de variétés de fromages dont 13 fromages AOP et 4 fromages IGP

 

Plus d’une centaine de vins & spiritueux Sous Signe Officiel de

Qualité dont 105 vins AOC, 7 vins IGP, 5 eaux de vie et spiritueux AOC et 3 liqueurs ou apéritifs IG

 

Avec sa frontière commune avec la Suisse, l’Ile-de-France, le Centre-Val de Loire, le Grand-Est et l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Bourgogne-Franche-Comté, avec ses 2,821 millions d’habitants et ses 14 gares TGV, bénéficie d’une place privilégiée au milieu de l’Europe.

Un patrimoine architectural à visiter

 

La Bourgogne-Franche-Comté recèle d’édifices, de sites, de villes et villages d’art et d’histoire, un patrimoine reconnu par l’UNESCO.

Pour n'en citer quelques uns :

Hospices de Beaune (Photo à droite), Le Palais

médiéval à Dijon, Châteaux de Guédelon, de Châteauneuf-en-Auxois, Château de Joux, Palais des Ducs et des Etats à Dijon, vestiges d’Alésia, oppidum de Bibracte, temple de Janus à Autun, Château-Chalon, Abbaye cistercienne de Fontenay, Basilique de Vézelay, Prieuré de La Charité-sur-Loire etc. 

Une gastronomie à déguster

 

Des produits d’exception : le jambon persillé, la saucisse de Montbéliard, la saucisse de Morteau, le Comté, le Morbier, le vacherin Mont d’Or, la Cancoillotte, l’Epoisses, le Bleu de Gex, les escargots, la moutarde, le pain d’épices, l’anis de Flavigny, les griottines, la truffe, les morilles, le cassis, l’absinthe…

La terre des grands vins de Chablis à Saint-Véran, de Beaune à Gevrey-Chambertin, en passant par Mercurey, la Bourgogne viticole affiche une notoriété internationale (33 grands crus classés).

Un patrimoine naturel à explorer

 

Du Parc naturel du Morvan et ses lacs au Parc naturel du Haut-Jura et ses montagnes, le long du Doubs et de la Saône, de la Seine et de la Loire, la région est dotée d’une grande diversité de paysages et d’une nature préservée. A parcourir ou à découvrir à pied, à cheval, en roulotte, en canoë, en bateau ou en moto… : les 1 000 km de canaux en Bourgogne, le plateau des 1 000 étangs en Haute-Saône, les sept cascades du Hérisson dans le Jura, le Mont Beuvray, le Mont d’Or, la Roche de Solutré,… et bien d’autres sites exceptionnels. La Bourgogne-Franche-Comté est aussi une destination bien-être, avec les stations thermales.

Téléchargez mon Lookbook 2015 - Yanis bargoin